Home > CHU Brugmann - 1 specialist in Nuclear Medicine - due date: December 09, 2018
<< Back to the Jobs

CHU Brugmann - 1 specialist in Nuclear Medicine - due date: December 09, 2018

Published on 13.11.2018

HB - A41/18- MÉDECIN SPÉCIALISTE AU SERVICE DE MÉDECINE NUCLÉAIRE DATE DE CLÔTURE : 09/12/2018

CHU brugmann• Head office : Place A. Van Gehuchten 4

1020 Brussels • +32 (0)2 477.21.11

 

Bericht vacature in NL hier onder!

LA SOCIÉTÉ

Travailler au CHU Brugmann, c'est viser l'excellence, et renforcer ensemble l'attractivité de l'hôpital.

Le CHU Brugmann, hôpital universitaire (ULB et VUB), hôpital public, situé dans un quartier multiculturel de Bruxelles, membre du réseau IRIS et du CHU de Bruxelles, est doté d'une riche palette hospitalière (trois sites complémentaires), et bénéficie d'une architecture spécifique en constante évolution.

Au travers de sa forte personnalité sociale, le CHU Brugmann œuvre à préserver l'accès des patients aux meilleurs soins, sans discrimination.

Médecins, infirmières, paramédicaux, administratifs ou ouvriers, l'hôpital regroupe une très grande diversité de carrières, parfois insoupçonnées.

Le CHU Brugmann est régulièrement à la recherche de collaborateurs motivés, garants des valeurs de l'institution.

Le service de Médecine nucléaire du CHU-Brugmann couvre la totalité de la spécialité, y compris en pédiatrie pour les enfants de l’Hôpital Académique pédiatrique voisin.

Le Service de Médecine nucléaire est équipé de 3 cameras tomographiques, dont deux SPECT/CT, l’un dont la procédure de remplacment est prévue en 2019 et l’autre diagnostique (2012). Outre les caméras, le service dispose d'un ostédensitométrie et d'une chambre d'hospitalisation utilisée pour la thérapie. Il réalise annuellement environ 4500 examens de médecine nucléaire non-PET, 2000 ostéodensitométries et 4000 examens in vitro (breath tests). L’activité PET-CT (+- 800 examens/an) est décentralisée au centre PET de l’UZ-Brussel (UZB), très proche de l'Hôpital de Brugmann.

Vous qui cherchez un emploi dans un environnement médical afin d’y effectuer un travail de qualité, nous vous proposons d’évoluer au sein d’une équipe dynamique avec la possibilité de vous former et de devenir expert dans votre domaine.

Notre ambition ? Vous garantir un environnement de travail stimulant en assurant un encadrement adéquat, en favorisant le développement de votre carrière, en stimulant la reconnaissance, et en instaurant un mode de management par objectif et une culture de l'évaluation et du feed-back.

FONCTION

Il/elle participera aux réunions multidisciplinaires oncologiques et non-oncologiques (démences, pathologies thyroïdiennes, cardiologie,...) où il/elle représentera activement le service.

Il/elle s’impliquera également dans les autres activités du service (suivi du B-Quanum, rédaction de procédures, radioprotection et dosimétrie, présentation de séminaires dans ou hors de l’hôpital, ou au personnel du service, ...).

S’il/elle le souhaite, le/la candidat(e) pourra avoir une activité scientifique clinique dans le domaine de la médecine nucléaire, en collaboration avec les services cliniques.

Le/la candidat(e) sera confronté(e) à tous les aspects de la spécialité, y compris le PET-CT (1.5-2 jours/semaine) et la thérapie métabolique. Il/elle participera à l’enseignement de la discipline aux médecins spécialistes en formation.

PROFIL

Le/la candidat(e) possédera un diplôme de docteur en médecine ou un master en sciences médicales et sera autorisé(e) à pratiquer en Belgique.

Il/elle sera spécialiste en médecine nucléaire et apte à pratiquer la spécialité en Belgique de manière autonome dans un délai de 6 mois après le début de ses activités dans le service, ce qui implique l’obtention des différentes autorisations octroyées par l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (utilisation de substances radioactives à des fins médicales dans le cadre de la médecine nucléaire, utilisation de rayons X à des fins de diagnostic médical, utilisation d’appareils ostéodensitométriques). A terme, il/elle devra obtenir l’accréditation INAMI.

Il/elle aura une connaissance approfondie du français, lui permettant de communiquer avec les patients et le personnel et de rédiger des comptes-rendus de manière autonome. La connaissance du néerlandais est un plus.

Il/elle aimera le contact avec les patients, y compris pédiatriques, et sera capable de travailler en équipe.

OFFRE

Une fonction enrichissante et variée dans un environnement de travail performant à visage humain.

De multiples services aux collaborateurs : des chèque-repas, l’octroi de congés scientifiques (séminaires...), un équipement technique performant, des soins à tarifs préférentiels dans tous les hôpitaux du réseau Iris, une crèche, ...

Une prime linguistique dès la réussite de l’examen Selor requis (possibilité de cours de langues).

Bericht vacature NG 11-18 NL.pdf
Download the document