Home > Une scintigraphie cérébrale

Une scintigraphie cérébrale

Les examens nucléaires cérébraux : la perfusion SPECT– le transporteur de dopamine SPECT – la TEP du métabolisme.

Examen de la perfusion cérébrale – SPECT

Le but de l’examen

La scintigraphie cérébrale avec injection nous permet d’étudier la perfusion cérébrale. Par un cathéter, une petite dose de traceur légèrement radioactif est injectée dans une veine du bras.

Le médecin peut observer des anomalies dans l’irrigation sanguine cérébrale, en se basant sur la répartition du traceur dans le cerveau.

Tout l’examen prend environnement une heure et demie.

La préparation antérieure à l’examen

Il est important d’arrêter de prendre certains types de médicaments quelques heures avant l’examen.

Il s’agit avant tout de médicaments qui ont une action sédative, comme par exemple le Valium®, Xanax®, Temesta® Ils doivent être évités, si possible, mais seulement après avoir consulté le médecin qui a prescrit l'examen.

Vous ne devez pas être à jeun pour cet examen.

Le déroulement de l’examen

L’examen commence par l’introduction d’un petit cathéter dans une veine du bras pendant vous êtes allongé sur un lit. L’infirmier vous demandera de rester le plus tranquille possible et de ne pas bouger.
Vous vous trouverez dans la pénombre dans un local calme.
De cette manière le nombre de stimuli cérébraux sera réduit au minimum, ce qui est important pour mesurer l’irrigation cérébrale de repos correctement.

Après environ dix minutes l’infirmier injecte le traceur par le cathéter périphérique posé d’avance. Vous ne sentirez rien de cette action. Dix minutes plus tard il enlève le cathéter et le scanning peut commencer.

Vous serez installé en décubitus dorsal. Il est important de ne pas bouger la tête. L’infirmier vous aidera en fixant votre tête sur un repose-tête. Faites attention à se que vous soyez allongé confortablement et alertez le personnel soignant au début de l’examen au cas où vous ressentez des problèmes liés à l’immobilisation.

Durant l’examen la caméra de l'appareil tournera autour de vous et un grand nombre de clichés sera effectué. L’examen prendra entre 20 et 40 minutes et après vous pouvez quitter le service.

Il est important de boire beaucoup pour éliminer l’activité restante du traceur par voie urinaire.

Les résultats de l’examen

Un médecin du service de Médecine Nucléaire évaluera la qualité de l’examen avant que vous quittiez le service.

Plus tard il transmettra un compte rendu à votre médecin traitant, qui vous informera du résultat et si besoin débutera la thérapie adéquate.



Examen du transporteur de dopamine – SPECT

Le but de l’examen

Vous présentez un nombre de symptômes qui sont peut-être dus à un trouble moteur, comme par exemple la maladie de Parkinson.

Le scanning cérébral permet au médecin de vérifier si un déficit de dopamine est à la base de ces symptômes. La dopamine est une substance produite par le cerveau et qui est importante pour transmettre des signaux en rapport avec -entre autres- votre mouvement.

A base de ces données, votre médecin peut poser le bon diagnostic et il peut vous proposer un éventuel traitement médicamenteux adapté.

La préparation antérieure à l’examen

Il n’y a pas besoin de préparation spécifique pour cet examen. Vous ne devez pas être à jeun.
Vous pouvez continuer à prendre votre traitement médicamenteux habituel, sauf des solutions pour pulvérisation nasale en cas de rhume et certains autres médicaments dont votre médecin traitant est au courant.

Le déroulement de l’examen

L’examen commence par l’introduction d’un petit cathéter dans une veine du bras pendant que vous êtes installé sur un lit. Puis l’infirmier injecte le traceur par le cathéter.
Il est possible que vous ressentiez un léger picotement lors de l’injection.

Après dix minutes on enlève le cathéter. Le scanning est effectué trois à six heures après l'injection du traceur. L'infirmier vous communiquera l'heure exacte du scanning cérébral. Pendant cette période d'attente vous pouvez quitter le service.

Pendant le scanning cérébral vous serez allongé. Il est important de ne pas bouger la tête. L’infirmier vous aidera à mettre votre tête sur le repose-tête. Faites attention à que vous soyez allongé confortablement et avertissez l'infirmier au début de l'examen si vous éprouvez des problèmes spécifiques liés à l’immobilisation.

Durant le scanning la caméra de l'appareil tournera autour de vous et un grand nombre de clichés sera effectué. L’examen prendra entre 30 et 45 minutes et après vous pouvez quitter le service. Il est important de boire beaucoup le reste de la journée pour éliminer l’activité restante du traceur par voie urinaire.

Les résultats de l’examen

Un médecin du département de Médecine Nucléaire évaluera la qualité de l’examen avant que vous quittiez le service.

Plus tard il transmettra un compte rendu écrit à votre médecin traitant, qui vous annoncera le résultat et –si besoin- débutera la thérapie adéquate.


Glucose du métabolisme cérébral – TEP

Le but de l’examen

Avec le TEP-scanning (Tomographie d'émission par positrons couplée au scanner) on mesure la consommation de glucose par le cerveau. Ainsi, nous pouvons détecter certaines maladies, comme par exemple la maladie d’Alzheimer et l’épilepsie. Un infirmier injectera une quantité déterminée de glucose radioactif. La dose de radioactivité utilisée est à peu près égale à celle reçue lors d'un examen radiologique classique.

La préparation antérieure à l’examen

Pour cet examen il est extrêmement important d’être à jeun depuis au moins six heures.
On vous demandera de boire un ou deux litres d’eau supplémentaires la journée qui précède l’examen.

Le déroulement de l’examen

L’examen consiste à poser un cathéter périphérique dans une veine du bras. Après avoir contrôlé la glycémie, une quantité de glucose légèrement radioactif sera perfusée pendant que vous êtes installé sur un lit.

Après l’injection de glucose, vous devez rester allongé sur le lit le plus tranquillement possible et ceci pendant trente minutes. Une demi-heure plus tard on enregistrera les images du cerveau. Juste avant le début du scanning on vous demandera de vider votre vessie, puis on vous installera dans le scanographe et des images tridimensionnelles de la tête seront enregistrées.
L’examen prend environ 30 minutes.

Durant l’enregistrement des images il est fort important de rester immobilisé.

Les résultats de l’examen

L’infirmier du service de Médecine Nucléaire évaluera la qualité de l’examen avant que vous quittiez le service.

A un moment ultérieur un compte rendu écrit sera transmis à votre médecin traitant, qui vous communiquera les résultats et, en cas de besoin, débutera la thérapie adéquate.

Généralités

En cas de grossesse, de suspicion de grossesse ou d’allaitement, vous devez impérativement contacter l’infirmier du service de Médecine Nucléaire avant le début de l’examen.